Rentrée : Comment choisir le bon instrument ?


Comme toujours la rentrée est source de stress. Les inscriptions, le matériel, la gestion des plannings de toute la famille, la logistique... Vous ne savez plus où donner de la tête! Et voilà qu'il faut se mettre à la recherche d'un instrument pour les débuts de votre petit dernier. Quel modèle? Quelle marque? Quelle taille? Car oui, l'instrument évolue en même temps que l'enfant. Faut-il le louer, l'acheter?

Pas de panique, suivez le guide!



La première personne vers qui se tourner c'est le professeur. Il sera à même de vous guider dans vos choix et pourra vous éviter des déconvenues. Alors n'hésitez pas à le solliciter.



Achat ou location ?


Tout dépend de votre situation personnelle et des objectifs que vous vous êtes fixé. Les puristes vous diront qu'un instrument est trop personnel et intime pour être partager ou louer. Mais rassurez-vous, même les plus grands concertistes se font prêter des instruments pour une concession plus ou moins longue. A l'instar des pianistes qui changent régulièrement d'instrument au gré de leurs représentations ou encore des violonistes et violoncellistes chanceux qui se voient prêter des instruments d'exceptions tels qu'un Stradivarius. L'important est que vous ou votre enfant se sente à l'aise avec l'instrument choisi, qu'il soit acheté ou loué.

D'autant plus qu'en fonction de l'instrument pratiqué et de l'âge du futur artiste, vous n'aurez peut être pas envie d'investir tous les deux ans. Car la taille d'instrument évolue en même temps que l'enfant. C'est le cas notamment des instruments à cordes frottés. Dans ce cas, la location peut être une solution.

L' école de musique Le Diapason bénéficie d'un parc d'instruments disponibles en location ou en vente. Rapprochez-vous de la direction ou de votre professeur pour connaitre les disponibilités et qui pourra vous proposer un instrument adapté à votre situation et votre morphologie. En cas d'indisponibilité, le professeur pourra vous communiquer les coordonnées des professionnels qu'il privilégie.


Les magasins de musique et luthiers sont peu nombreux sur l'île, mais il est possible d'élargir son champs de recherche à l'hexagone en vous faisant livrer. Nous vous indiquerons les bonnes adresses dans cet article. Mais si certains magasins de musique compte de vrai professionnels, ce n'est pas le cas de tous les vendeurs. Avant de vous rendre dans un magasin ou de commander en ligne, prenez conseils auprès d'un professionnel, car c'est la morphologie de l'artiste qui déterminera l'instrument le mieux adapté.. Et qui de mieux placer pour vous conseiller que votre professeur ?



Violons, piano, guitare, sax, percussions....Le choix est vaste. Mais quel instrument choisir ?


A chacun sa sensibilité... Laissez parler votre cœur d'artiste (ou celui de votre enfant).

Car plus qu'une question de choix, c'est l'affinité et le ressentis qui feront la différence.


Vous n'y connaissez absolument rien? Voici un rapide tour d'horizon de vos possibilités au Diapason. Mais avant tout, nous vous invitons à découvrir ou faire découvrir à votre enfant les différentes sonorités grâce notre article : S'initier à la musique classique.


Les instruments à cordes frottées


Les Violons :

Au pluriel, ils désignent l'ensemble des instruments apparentés à la famille des vièles à archet, aux violes à bras (c'est à dire du violon à la contre-basse, en passant par l'alto et le violoncelle).



Le Violon, instrument de la plus petite taille de la famille des cordes frottées, est connu pour sa tessiture aiguë, son potentiel d'expression d'une sensibilité prononcée, sa large palette d'émotions et sa virtuosité. Comme le reste de sa famille, il est largement représenté dans la musique classique et tient une place d'honneur dans l'orchestre symphonique. Toutefois, cet instrument s'est démocratisé. Des artistes comme Didier Lockwood et avant lui, Grapelli, l'ont fait connaitre et légitimé comme instrument de jazz. On le retrouve aussi dans la musique tziganes et celtes. Aujourd'hui, il est dans tous les styles musicaux. Comme la plupart des instruments, il en existe plusieurs tailles en fonction de celle de l'instrumentiste. Par exemple, le 1/8 (du violon) est la taille adaptée pour les élèves de 5 ou 6 ans, même s'il existe des modèles encore plus petits. Il faudra le remplacer par une taille supérieure tous les deux ans environ, jusqu'à la taille du violon entier, qui est adapté à compter de 12 ans environ. Mais encore une fois, et nous insistons sur ce point, c'est en essayant l'instrument que l'enfant pourra choisir le mieux adapté à sa morphologie.


Comment être sûr de faire le bon choix ? Comment identifier la taille adéquate ?

Suivez les conseils de Jean-Damien POULLET, professeur de violon au Diapason : "afin de déterminer si la taille du violon convient à votre enfant, il vous faut vous assurer qu'en position (c'est à dire le violon placé à la base du cou, menton sur la mentonnière), ce dernier soit à même d'entourer de sa main gauche, la tête du violon, sans que son bras ne soit totalement tendu."



Le violoncelle : Grand frère du violon, il est aussi le successeur de la viole de gambe. A l'origine, c'est un instrument d'accompagnement, en basse continue avec le clavecin. Mais il devenue, comme son petit frère un instrument virtuose, notamment avec la période romantique. Aujourd'hui il a même trouvé sa place dans la musique actuelle. Le rock par exemple, avec le groupe Two cellos. Le violoncelle, dont le son est plus grave que le violon est connu pour avoir une tessiture à large amplitude et pour avoir comme le reste de sa famille la capacité d'exprimer une grande palette d'émotions. S'il a beaucoup de ressemblance avec les autres instruments de sa famille, le violoncelle, du fait de sa taille, requiert une position assise, l'instrument placé entre les genoux. Comme pour le violon, le 1/8 est généralement requis à l'âge de 6 ans environ. Ensuite viendra le 1/4, le demi, le 3/4, jusqu'à atteindre la taille entière, le 4/4 qui convient généralement à l'élève à partir de 15 ans.


L'alto, tout comme le violoncelle produit un son plus grave et plus rond que le violon. A un octave près, sa tessiture est semblable à celle de son grand frère.


De nos jours, l'alto et la contrebasse existent aussi en taille réduite, ce qui n'était pas le cas il y a encore quelques années :  « Depuis une vingtaine d'années, on fabrique aussi les deux instruments en taille réduite, adaptée aux petites morphologies », explique Patrick Charton, luthier dans le 11e arrondissement de Paris.




37 Rue Joseph Lagrosillière

97220 TRINITE, Martinique

TÉL : 05 96 52 25 97

© 2023 par LE DIAPASON. Créé avec Wix.com